L’arrivée de la nouvelle console.

Salut tout le monde !

Aujourd’hui, je vous parle de mon nouvel espace de travail. Comme vous le savez, je n’avais pas commencé le mixage de l’album parce que je voulais changer mon matériel.
Mais si remplacer physiquement la table de mixage était la partie la plus facile, il m’a fallu presque 3 semaines pour avoir un espace de travail fonctionnel.

Tout d’abord, il a fallu tout re-câbler. En effet, avant, la DM2000 était reliée à l’ordinateur via 2 câbles firewire, qui géraient 32 entrées et sorties.

Avec la Sabre, qui possède en tout 24×3 entrées (Mic, Line et Tape par tranche, mais il n’est pas possible d’utiliser les trois à la fois), il a fallu… autant de câbles. Alors rassurez-vous, souvent, il s’agit de multipaires avec un connecteur SubD-25 d’un coté, et 8 XLR ou Jacks de l’autre, mais ça fait quand même beaucoup de câbles à brancher.

Ensuite, une fois ces réjouissances finies, je me suis occupé de faire un checkup de la console. C’était très facile puisqu’elle est modulaire, donc toutes les tranches se démontent indépendamment. J’ai commencé par souffler de l’air à l’intérieur, puis de la bombe contact sur tous les circuits imprimés, y compris ceux de l’alimentation externe.

Suite à cela, j’avais tout de même un problème de craquements qui intervenaient régulièrement et mettaient en danger mes enceintes. J’ai d’abord soupçonné quelques transistors ou condensateurs du circuit imprimé des tranches master, mais c’est une vérification de l’alimentation qui a révélée le problème. Une des broches de la prise du câble reliant la console à son alimentation était tordue, ce qui occasionnait un problème de connexion à l’un des 0V de l’alimentation (qui a deux 0V, ainsi qu’une masse…mais c’est normal).

J’ai terminé cette remise à niveau de la console en modifiant les circuits des aux sur toutes les tranches. En effet, tous les aux des tranches sont commutables pré ou post fader, en soudant un câble sur une pastille « pré » ou « post » sur le circuit imprimé de chaque tranche. Pour les aux 1 et 2, un switch sur la tranche permet de les basculer pré ou post directement.
Manque de chance pour moi, ce switch avait été réglé pour n’agir finalement que sur l’aux 3. Certaines pistes allant au switch avaient été grattées, bref, il a fallu recréer des parties de circuit imprimé en faisant des petits câbles. Quand j’ai récupéré la console, tous les aux étaient configurés pré fader, avec l’aux 3 commutable pré ou post.
Maintenant, tous les aux sont post fader, sauf les 1 et 2, qui sont commutables via le switch prévu initialement !
C’est une opération qui m’a prit une journée complète.

Maintenant tout fonctionne, et je peux donc vous dire que j’ai commencé le mixage de l’album
, et que l’un des morceaux est déjà mixé, il en reste 12…

A la semaine prochaine !